Amérique Latine

Costa Rica et Honduras

Chiara a été volontaire pendant un mois et elle a eu la chance de pouvoir écouter les récits des aînés qui lui ont confié des bouts de leur vie, la vie d'avant, la vie d'aujourd'hui, leurs questions sur le monde à venir...
Chiara a été volontaire pendant un mois et elle a eu la chance de pouvoir écouter les récits des aînés qui lui ont confié des bouts de leur vie, la vie d’avant, la vie d’aujourd’hui, leurs questions sur le monde à venir…

Notre membre fondateur Samuel Isenmann a vécu 5 ans sur la Côte Ouest du Costa Rica, au Guanacaste, et y a travaillé avec des femmes essentiellement migrantes nicaraguayennes, vivant dans une grande démunission matérielle et psychologique, dans un projet d’empoderamiento, de changement communautaire de la vie des femmes.

Pendant ce temps notre spécialiste en pédagogie, Anne Robert, faisait la connaissance de notre coordinatrice, Véronique Isenmann, à l’ULPGL, Université Libre des Pays des Grands-Lacs à Goma.

De leurs tissages sont nés des projets communs directement inspirés des désirs et des compétences des personnes avec qui nous avons travaillé au Niger et au Congo: transmission intergénérationnelle des savoirs  autour de la terre et des semences, banques alimentaires.

Ces regards croisés nous ont permis de vérifier que les approches que nous avons développé précédemment se fécondent mutuellement entre les 2 continents. L’énergie et la pratique latino-américaine de l’empowerment conjuguée à la mémoire et la capacité de transformation des héritages africaines renforcent nos démarches. Les liens qui se tissent peu à peu dans un véritable échange et une « contamination » mutuelle des désirs, des savoirs et des compétences entre l’Afrique et l’Amérique centrale sont source de joie et d’étonnement émerveillé pour nous.

800px-map_of_central_america_fr

Ils prennent peu à peu corps à travers un projet intergénérationnel avec l’association locale Ecodesi à Villareal et à la collaboration avec notre collègue Raùl Arechavala, philosophe et spécialiste en médiation pédagogique, et ses projets au Honduras, à Tatumbla.

Avec Denis Awazi Makopa et Véronique Isenmann, les collègues d’Amérique latine, héritiers d’une longue et forte tradition d’éducation populaire et de pratiques innovantes, dont les approches développées par Paulo Freire ou le Théâtre de l’Opprimé d’Augusto Boal,  forment l’équipe pédagogique responsable de la validation des modèles pédagogiques conçus par les équipes de terrain.

Le Costa Rica est aussi le pays qui accueille régulièrement des volontaires jeunes et moins jeunes dans le cadre de projets d’études ou de vie. Nous leur offrons la possibilité non pas d’aider, mais de vivre et penser les diversités et droits culturels avec une équipe compétente et un cadre familial exceptionnel dans la maison d’accueil d’Ana-Laura.